Lettre à une poétesse – jeune ou vieille –

Chère poétesse, à toi – jeune ou vieille – j’écris je coupe la parole des jours et toutes les lettres que nous envoyons sont autant de traits d’union entre nous de petits morceaux avec lesquels nous dessinons une ligne d’horizon * Je t’écris je t’ouvre la porte de mon bazar poétique lis-moi si tu veuxLire la suite « Lettre à une poétesse – jeune ou vieille – »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer