Ma vie, ce n’est pas moi

Ma vie, ce n’est pas moi,

mais c’est peut-être,

dans mes draps froissés, l’horizon qui se plie à l’aube,

c’est l’ombre d’une sauterelle qui s’échappe dans la nuit,

et le souffle qui s’enroule doucement dans le vent,

peut-être aussi l’humidité marine qui gonfle mes muqueuses,

les liserons des champs en ébullition

le ronflement du chauffe-eau qui recouvre à peine le silence de son duvet,

les débris de fusées et de satellites cherchent une place dans le ciel,

et je ne sais pas jusqu’où j’existe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :